Louise Net - Présidente d’UNI Africa Femmes

L’union fait la force, peu importe l’endroit du monde où vous travaillez, nous ressentons votre douleur.

Au nom de toute l´Afrique, je dois dire que les femmes commencent à prendre leur place et rôles légitimes.

Elles s’expriment de plus en plus et dirigent de nombreuses activités syndicales et communautaires.

Le programme « décisions pour la vie » a donné une voix à beaucoup de femmes dans le secteur des services qui est dominé par les femmes. Mais, il s’agit souvent de femmes plus âgées avec des années d´expériences. Nous leur avons montré le processus de mentorat plutôt que de maternage.
Nous avons également eu beaucoup d´ateliers sur leurs droits aux choix - tels que le droit au préservatif féminin, « c´est votre corps et vous avez le droit de choisir. »

J´ai eu beaucoup de chance à cause de mon implication dans le projet VIH / SIDA à travers le partenariat avec UNI - Global Union visant àamener la question du sida dans les entreprises pour aider les travailleurs à comprendre les avantages des accords mondiaux et structures d’alliance.

Nous avons convenu avec les travailleurs domestiques d´avoir une rencontre sur leur convention et ce que cela signifie pour les centaines de travailleurs domestiques partout dans le monde.
Nous avons de nombreuses campagnes en cours et une partie du matériel d’UNI conçu par le département d’Egalité des Chances est souvent utilisé lors des activités avec d´autres affiliés et à des réunions sur le genre au sein de la fédération.
Il y a un effort collectif en Afrique pour augmenter l´effectif syndical et à développer des comités de femmes. Et l’évaluation se fait à partir de rapports réguliers qui sont envoyés par les femmes. Nous avons conçu un exercice de cartographie pour connaitre les postes occupés pas les femmes dans leurs syndicats et ce qu’elles font.
Cela nous donnera une idée sur la manière dont les femmes d´UNI évoluent dans les organes de décision.

Nous avons encore des problèmes concernant le fait que des rapports n’arrivent pas dans le temps, mais nous avons des mécanismes pour faire face à cette question.
Les heures de travail flexibles et les agences de placement sont un grand défi pour nous, mais sommes en train d’organiser une grève nationale le 7 ars pour traiter de la question des agences de placement.
Les femmes sont la principale matière première des agences de placement en particulier dans les secteurs des services.
Le harcèlement sexuel est toujours un gros problème et nous devons constamment éduquer nos membres et présenter le point de vue d’UNI sur cette question.

Le fair-play pour un travail équitable est un slogan que nous faisons nôtre,tout comme unies, nous tenons, divisées, nous tombons.
L’union fait la force, peu importe l’endroit du monde où vous travaillez, nous ressentons votre douleur.
Amandla - LE POUVOIR AU PEUPLE